Les fournisseurs d’accès à internet s’engagent dans la lutte contre l’exclusion numérique

Les fournisseurs d’accès à internet s’engagent dans la lutte contre l’exclusion numérique

Souvent assimilée (à tort) aux seuls champs institutionnels et associatifs, la thématique de l’inclusion numérique est l’affaire de tous et notamment des acteurs économiques.

Le présent article s’attache dès lors à opérer une synthèse des différents dispositifs portés par les fournisseurs d’accès, qui n’ont peut-être jamais aussi bien porté leurs noms.

Bouygues Telecom

Fruit du partenariat avec la Croix Rouge Française, l’opération Don de Giga rencontra un important succès. En l’espèce, entre décembre 2020 et mars 2021, les abonnés Bouygues Telecom avaient la possibilité de faire don d’un giga symbolique afin de financer des forfaits mobiles et des téléphones destinés aux personnes dans le besoin. Au total, plus de 240 000 gigas ont été collectés et l’opérateur a distribué gratuitement 20 000 forfaits (20go, appels/SMS illimités pendant 2 ans) et 10 000 smartphones 4G auprès des bénéficiaires des prestations de la Croix Rouge. 

Cet élan de générosité a également permis de mettre en place des formations à l’accompagnement numérique destinées aux bénévoles de l’association d’aide humanitaire et ainsi accompagner au mieux les publics en situation d’exclusion numérique.

Free

Par l’intermédiaire de sa Fondation, l’opérateur a conclu un partenariat avec l’entreprise d’insertion spécialisée dans le reconditionnement : Les ateliers du bocage. Cet acteur majeur de l’économie sociale et solidaire s’est vu offrir près de 3 000 téléphones portables collectés au moyen de boites de dons installées dans l’ensemble des boutiques Free.

De plus, la fondation publie plusieurs Appels à Projets par an portant sur la thématique de l’accessibilité des outils numériques. A titre d’exemple, le 4 février dernier a été publié un AAP destiné à assurer la continuité pédagogique en période de crise sanitaire. Au total, depuis la création de la fondation, près de 200 projets de lutte contre l’exclusion numérique ont reçu un accompagnement financier, logistique ou matériel.

Orange

Orange, via sa Fondation, s’implique beaucoup sur le terrain de la médiation numérique. L’entreprise s’est fixée pour objectif d’organiser 36 000 formations gratuites et ouvertes à tous en 2021 sur diverses thématiques : l’utilisation du smartphone, les réseaux sociaux, les données personnelles, WhatsApp… Ces ateliers sont animés par des salariés d’Orange et durent entre 45 minutes et 1 heure. Du fait de la crise sanitaire, ces derniers se déroulent en ligne ou par téléphone.

La fondation Orange organise également des formations à destination des jeunes en insertion de 16 à 25 dans lesquelles sont abordés des sujets tels que l’accès aux droits ou encore la recherche d’emploi. L’entreprise finance également des Fab Labs et des Tiers Lieux dits « solidaires » afin de favoriser l’inclusion numérique. La fondation accompagne aussi les femmes sans qualification et sans emploi grâce aux Maisons Digitales au sein desquelles des formations de longues durées (de 6 mois à 1 an) sont dispensées.

De plus, Orange agit sur la thématique de l’accès à l’équipement et au réseau au moyen de son offre « Coup de pouce Livebox » réservée aux personnes ayant un quotient familial inférieur à 700€. Ladite offre comprend un accès à internet (fibre ou ADSL), la téléphonie fixe et la TV au prix fixe de 19.99€ par mois. Du fait du partenariat entre Orange et AfB, les personnes ayant souscrit à ce forfait pourront aussi bénéficier d’un ordinateur portable reconditionné au tarif préférentiel de 169€.

SFR

Très active sur la thématique de l’inclusion numérique, l’entreprise a participé à la création d’une association incontournable en la matière : Emmaüs Connect. Pour financer les activités de cette dernière (création de formations et autres dispositifs d’accompagnements à destination des publics précaires), l’opérateur propose à ses clients de souscrire à l’option « Solidaire » via laquelle 1€ sera prélevé mensuellement sous forme de don récurant.

Emmaüs Connect et SFR ont également mis en place un plan d’urgence afin de connecter les personnes exclues du numérique durant la crise sanitaire. Entre mars 2020 et mars 2021, pas moins de 23 000 smartphones et 100 000 recharges prépayées (dont 50 000 à destination des élèves affectés par la fermeture des établissements scolaires) ont été offerts.

Enfin, l’association WeTechCare en partenariat avec la fondation SFR a créé une plateforme dénommé Les bons clics qui a pour objectif de favoriser l’autonomie numérique au moyen de formations thématiques. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Retour haut de page