Les femmes ne doivent plus être exclues du numérique !

Les femmes ne doivent plus être exclues du numérique !

Femmes et numérique

Le monde du numérique n’est pas encore assez accessible pour les femmes, et c’est pour cela que de nombreuses associations, entreprises, écoles et bien d’autres redoublent d’effort afin d’intégrer les femmes dans le secteur du numérique qui représente aussi une source d’émancipation.

L’égalité entre les femmes et les hommes a été déclarée grande cause nationale du quinquennat par le président de la République Emmanuel Macron. En 2019, il a été constaté que :

  • Les femmes sont plus diplômées mais ont moins souvent le statut de cadre que les hommes, et sont moins bien payés (9% d’écart de salaire à postes et compétences égales entre un homme et une femme)
  • 29,3% des femmes travaillent à temps partiel contre 8,4% pour les hommes
  • Les femmes sont davantage touchées par la précarité 
  • 15 % des femmes, contre 85% d’hommes, travaillent dans le milieu du numérique

D’après le collectif Femmes@numérique, les femmes sont en effet de moins en moins nombreuses dans les formations numériques, et en 2017 ce secteur employait seulement 33% de femmes, et ce principalement dans les fonctions dites «support».

Isabelle Collet, dans son ouvrage “Les oubliées du numérique”, nous rappelle que nous vivons dans une société marquée par une fracture de genre qui n’a rien de naturel, et donc que “l’absence des femmes dans le monde digital n’est pas une fatalité”.

Face à ces constats, et pensant que le numérique est un moyen de lutter contre la précarité féminine et les freins à l’emploi, des actions d’informations aux métiers du numérique ont été organisées spécifiquement pour les femmes. Ainsi, de nombreuses organisations, associations, écoles, entreprises adoptent de nouvelles mesures et font preuve d’initiatives afin d’intégrer les femmes dans le secteur du numérique.

L’un des évènements le plus connu pour la promotion du numérique est la Journée de la Femme Digitale, un évènement mené par les femmes du monde numérique, qui a lieu chaque année pour mettre à l’honneur et rassembler les femmes qui s’emploient à révolutionner le monde grâce au digital, et leur permettre ainsi de porter leurs revendications pour une égalité des sexes dans ce milieu. Comme l’a souligné Delphine Remy-Boutang, fondatrice de la Journée de la Femme Digitale, lors d’un podcast répondant aux questions d’Ambroise Carrière pour Culture Numérique, les femmes «étaient les pionnières. C’étaient ces femmes qu’on mettait aux avant-scènes de tout ce qui avait à voir avec le numérique qui n’existait pas en tant que tel. C’était les computer-woman. […] C’est pour cela que nous, on a créé cet évènement pour créer davantage de rôle modèles, montrer à ces femmes qu’elles peuvent devenir les prochaines championnes du numérique. »

Ensuite, des organisations comme Talent du Numérique ou bien des écoles notoires comme la Grande Ecole du Numérique sensibilisent les femmes à ce secteur en leur présentant les possibilités qu’il leur offre, et s’engagent à amener plus de mixité dans le domaine du numérique. Elles organisent des rencontres avec des personnalités féminines inspirantes du numérique qui vont expliquer leur parcours et assurer l’importance des femmes dans le monde numérique, elles mettent en place un certain nombre de formations gratuites accessibles aux femmes, et elles soutiennent plusieurs associations ainsi que leurs initiatives visant à attirer et former plus de femmes aux métiers du numérique.

En plus d’accompagner les femmes dans le secteur du numérique, certaines association et fondations aident aussi les femmes dans leur vie professionnelle et les accompagnent dans leur vie quotidienne. Des fondations comme la Fondation Orange agissent depuis plusieurs années pour les femmes en difficulté, non seulement en France mais aussi à l’international, en les faisant bénéficier d’une bourse pour poursuivre leur projet d’insertion et réaliser leur rêve. Cette fondation montre son engagement pour l’inclusion des femmes dans le numérique à travers plusieurs aspects : elle soutient une association qui accompagne les femmes voulant reprendre leurs études, mais qui ne disposent d’aucun moyen de déplacement pour se rendre dans les villes universitaires ; elle met à leur disposition des « Maisons Digitales » pour faciliter l’accès des femmes qui n’ont ni qualification ni emploi au monde professionnel, en les rendant plus autonomes via la formation numérique.

« Femmes numérique » joue aussi un rôle important dans l’inclusion des femmes dans le monde du numérique. Il s’agit de six associations, qui, fortement impliquées dans l’inclusion des femmes dans les métiers du numérique ont été à l’initiative de la démarche « Femmes Numérique ». Leur démarche comporte trois piliers : un collectif qui réunit des associations qui ont pour but d’intégrer les femmes dans le numérique, une fondation qui mobilise l’engagement d’entreprises et qui finance les actions, et l’engagement de l’Etat. Leur projet est de rendre visible et valoriser les femmes dans le numérique à travers des témoignages et les interventions de personnalités et de favoriser la mixité dans les métiers du numérique.

Ces engagements d’inclusion numérique sont aussi présents au sein du Hub. Les membres fondateurs y travaillent par ailleurs avec la Commission Femmes et numérique animée par ses adhérents, qui récompense tous les ans au cours de la Mêlée Numérique les femmes emblématiques du numérique avec le Trophée « Femina Numerica », ainsi qu’avec la Fédération des Femmes pour l’Europe et la Compagnie du Code en collaboration avec la fondation Simplon, qui organisent des stages de découverte de l’Intelligence Artificielle pour les filles “Les Intrépides de la Tech”.

Si ces nombreuses initiatives vous ont inspiré, nous vous invitons à nous communiquer vos  initiatives et vos idées pour nous aider à veiller à ce que toutes.s puisse être inclus dans cette ère où le numérique devient de plus en plus important. A travers plusieurs programmes d’inclusion numérique, l’accompagnement envers une autonomie digitale et le combat contre la fracture numérique pourront être assurés, afin que personne ne soit laissé pour compte dans cette révolution numérique.

Article rédigé par Chiara Jourdain dans le cadre de son stage pour RhinOcc 

Sources :
“Les oubliées du numérique” – Isabelle Collet
https://femmes-numerique.fr/
https://joinjfd.fr/jfdeurope/
https://resources.grouperandstad.fr/decryptages/le-numerique-une-solution-vers-legalite-femmes-hommes
https://www.fondationorange.com/+-Agir-pour-l-autonomie-des-femmes-+?lang=fr&debut_actu=4#pagination_actu
https://siecledigital.fr/2020/03/04/journee-de-la-femme-digitale-evenement-culture-numerique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Retour haut de page